Tagué: slogan Activer/désactiver les fils de commentaires | Raccourcis clavier

  • boombasticplo 9:49 pm le February 25, 2012 Permalien | Réponse
    Tags : commerçants, marché, slogan   

    « Touche pas à ma table ! » : le cri du coeur des marchands ambulants aux manifestants 

    Depuis que le centre ville est le théâtre d’affrontements entre forces de l’ordre et manifestants anti-Wade, les marchands ambulants payent un lourd tribut. Celui de voir leur table, qui sert à exposer leur marchandise, brûlée par les protestataires.

    Tables brûlées de marchands ambulants. Photo : @Boombasticplo

    (Lire la suite…)

    Publicités
     
    • Architectedubien 12:08 le février 26, 2012 Permalien | Réponse

      La réaction de ces marchands ambulants dont la plupart est de la classe de la jeunesse,est un signe de leur très mauvaise posture économique.Dans leurs plaintes,on peut les entendre dire presque tous »cette activité est la principale activité qui me permet de répondre aux demandes fondamentales de ma famile » ou encore « une table coûte 1000 francs »Cela signifie qu’il faut beaucoup d’heures de travail pour avoir quelques sous à amener à la maison.C’est pourquoi dans ces interviews, il ne suffit pas de demander qu’est-ce qui est perdu et quelle est la quantité.La question pour les comprendre est:combien gagnez-vous par jour ou par semaine et avec combien d’heures de travail ?A deux jours des élections certaines denrées de première consommation dont le riz ont vu leur prix unitaire augmenter arbitrairement:un kilogramme de riz coûte maintenant 500FCFA;Au même moment le chômage élargit sa famille.Et pourtant beaucoup parmi les plus pauvres pourraient voter pour les auteurs de ce crime économique.C’est la preuve qu’il reste encore beaucoup à faire pour voir un autre monde naître des cendre de ce monde criminel et criminogène.Abdoulaye Wade et ceux qui sucent l’Etat comme des anthropohages doivent partir.Ce n’est pas seulement une nécessité pour le Sénégal puisque d’autres aussi vivent bien de l’équilibre, de la stabilité du Sénégal et de la santé de ses citoyens.Pire qu’en CXôte d’ivoire, c’est possible aussi chez nous.Dès l’instant que l’ethnie, la religion,l’appartenance géographique font surface et constitue les fondamentaux des choix électoraux,rien n’est plus impossible.

  • boombasticplo 12:45 pm le February 25, 2012 Permalien | Réponse
    Tags : slogan   

    L’image du jour ! 

    Le 24 février. Manifestation de l'opposition Avenye Ponty à Dakar. Photo : @Boombasticplo

     
    • Miss Ayo Délé 1:38 le février 25, 2012 Permalien | Réponse

      En 2012 on ne se laisse pas faire!!!!!

    • Lo 9:13 le février 25, 2012 Permalien | Réponse

      Obasanjo, un mal au secours du mal

      Toujours les politiques passent de manière défavorable à coté de l’essentiel après que les choses se sont passées lamentablement sous leurs yeux.
      Pourquoi ont-ils accepté que ce ‘Médiateur’ dont le passé électorale nous insulte encore en soit un dans le mal sénégalais dont on a du mal aussi à définir les contours avec objectivités. Ne faillait-il pas rejeter le choix de la CDAO porté sur la personne de Obasanjo en évoquant son passé dont le comportement n’a guère plaidé en faveur de l’intérêt de son peuple ? Mais c’est dommage car nous nous focalisons trop égoïstement sur l’intérêt en phase de nos désidératas que nous faisons passer souvent pour l’intérêt général. Tout le monde a failli à la posture qu’il devrait avoir au regard de l’arrivée de ce médiateur. parce que tout le monde a pensé que le discours de cet homme serait à conforter mieux sa position que d’en être autrement. voilà nos erreurs auxquelles nous poussent inlassablement nos passions en place et lieu de la réflexion rationnelle dont on doit faire montre à tout moment quelque soit l’empressement qui s’en prend à nous. c’était le moment de montrer que quiconque est incapable d’actes démocratiques dans son pays pendant qu’il a le plein pouvoir et qui en abuse doit perdre par cela même toute légitimité dans quelque dossier que ce soit. on devrait le renvoyer pour donner une leçon aux autres plutôt que d’accepter sa médiation.
      Que la raison soit maintenant africaine !

c
créer un nouvel article
j
message/commentaire suivant
k
message/commentaire précédent
r
Réponse
e
Modifier
o
afficher/masquer les commentaires
t
remonter
l
connexion
h
afficher/masquer l'aide
shift + esc
Annuler