Tagué: banlieue Activer/désactiver les fils de commentaires | Raccourcis clavier

  • kharydiene 4:32 pm le February 27, 2012 Permalien | Réponse
    Tags : , banlieue,   

    La banlieue promet sa revanche sur Wade 

    Lendemain de vote en banlieue… Cambérène, une commune d’arrondissement de Dakar pourtant réputée pour être l’un des fiefs d’Abdoulaye Wade, semble lui avoir filer entre les mains. Dans les dix-huit bureaux de vote de Seydina Issa Laye, le centre la localité, les habitants se sont prononcés pour l’opposition, Macky Sall en tête. Une surprenante défaite au vu des moyens déployés par le candidat des Fal 2012 (Forces alliées 2012, coalition soutenant Abdoulaye Wade) durant sa campagne (distribution de sacs de riz, de tissu et de l’argent). En fait, en douze ans, les banlieusards se sont sentis oubliés. Aujourd’hui, ils parlent déjà de « défaite » pour celui à qui ils avaient donné leur voix en 2000 et 2007.

    « Wade a cru que seul Dakar comptait »

    (Lire la suite…)

    Publicités
     
    • AAB 1:31 le février 28, 2012 Permalien | Réponse

      « “La déception doit être grande chez Wade puisqu’il ne s’y attendait pas »ou il faisait semblant de ne pas voir que ceux qui le soulevèrent si haut en 2000 sont devenus pour la plus part ceux qui oeuvrent à le redescendre sur la terre plate.Le pouvoir fait oublier à certains qu’ils ne sont ni plus ni moins humains que les autres et qu’ils ne sont ni moins ni plus mortels.Héraclie d’Ephèse, philosophe grec de l’antiquité enseigne avant Hegel et Karl Marx, que « tout coule »,tout se meut et change,le positif devient le négatif et le négatif se meut vers le positif.Hier regardé comme un médecin des maux sociaux,économiques,culturels et autres qui firent souffrirent les sénégalais sous Abdou Diouf, aujourd’hui,dix ans à peine et sans doute depuis 2007, Abdoulaye Wade et son régime sont devenus les germes les plus pathogènes des maladies les plus mortels sinon les plus dégrandes de notre société:maladies économiques,maladies morales,maladies spirituelles.Heureusement que le remède est toujours entre les mains du peuple,ce peuple qui crée tout ce qui est humain,univerl ou particulier.Mais il faut aussi reconnaître que l’apport de Wade a étét déterminante dans l’émergence et le développement de la liberté de penser et d’agir condition essentielle pour l’avènement d’une véritable démocratie.Je crois qu’il reste démocrate malgré certaines déviations.

  • kharydiene 10:43 am le February 25, 2012 Permalien | Réponse
    Tags : éducation, banlieue, chômage, , , paix, santé   

    La banlieue décrit son profil de candidat 

    A 24 heures de l’élection présidentielle, je suis allée à la rencontre des habitants de la banlieue dakaroise de Pikine,  ceux que l’on appelle les Gogorlous (‘Sénégalais lambda’ en wolof). Je leur ai demandé ce qu’ils attendaient du futur président. 

     « Ses priorités doivent être la santé et l’éducation »

    Bassirou Sall est commerçant

    « La vie est actuellement trop chère et, par nature, le peuple sénégalais n’est pas difficile à gérer car il ne demande pas grand-chose. Les politiques ont échoué dans plusieurs secteurs comme celui de la santé : les Sénégalais n’arrivent plus à se soigner parce que c’est trop cher.  Il y a aussi l’éducation : les grèves doivent cesser pour que les jeunes puissent valider leur année. Ce devrait être les priorités du président qui sera élu au soir du 26 février. Si cela est fait, nous autres « Gorgorlou » pourrons vaquer à nos occupations. »

    « Il faut favoriser les petites activités qu’exercent les femmes »

    Ndeye Gueye est mère de famille

    « La jeunesse sénégalaise doit être une priorité du prochain président. Il y a aussi le transport qui est cher trop et cela a des répercussions dans tous les secteurs de l’économie. Les femmes sont la couche la plus vulnérable de la société. Pour leur apporter un secours, le futur président doit favoriser les petites activités qu’elles exercent. L’insécurité et la violence dans les rues nous préoccupent également en tant que mère de famille. (Lire la suite…)

     
    • maissa ndiaye 12:16 le février 25, 2012 Permalien | Réponse

      Y EN A MARRE le paye va mallllllllllllllllll wade dégageeeeeeeeeeeeeeeeee

    • OUATTARA LACINAN 2:18 le février 25, 2012 Permalien | Réponse

      Salut à cet observateur. Tu as vraiment donné la parole aux citoyens sénégalais. C’est à ça que doit ressembler la démocratie en Afrique et nos médias doivent être plus proche des populations que des dirigeants. Ainsi, on verra que c’est vraiment le peuple qui a le pouvoir.

    • demba diop 2:26 le février 25, 2012 Permalien | Réponse

      le idéal est celui qui sera élu par le peuple et doit impérativement etre pour le peuple mais non pour une minorité comme le fait le régime de wade

    • kaba 12:42 le février 26, 2012 Permalien | Réponse

      le senegal est dirigé pendant 52ans par des politiciens, je pense qu’il est temps de changer…..

c
créer un nouvel article
j
message/commentaire suivant
k
message/commentaire précédent
r
Réponse
e
Modifier
o
afficher/masquer les commentaires
t
remonter
l
connexion
h
afficher/masquer l'aide
shift + esc
Annuler