A Pikine, l’engagement politique a un prix 

Durant la campagne électorale, les méthodes de propagande des politiques
varient d’une localité à une autre. Dans la banlieue, il court  le bruit
que les partis achètent des militants.
Je suis allée à Pikine histoire de vérifier de plus près.
Effectivement, ici il faut allonger les billets  pour faire sortir les gens de leurs domiciles et assister aux meeting et autres manifestations politiques.

« J’ai été payé pour assister à l’inauguration de l’hôpital de Keur Massar»

Saliou est un tailleur au chômage :

« J’ai reçu l’argent à mon retour…J’ai été payé pour assister à l’inauguration de l’hôpital de Keur Massar. C’est une dame du quartier  qui m’a contacté. Elle m’a proposé mille francs pour assister à l’événement et j’ai accepté. Le jour j, on nous a embarqués dans un car, il y en avait une vingtaine et on nous a remis des teeshirts à l’effigie du leader». (Lire la suite…)

Publicités