Mises à jour de Malick Fall Activer/désactiver les fils de commentaires | Raccourcis clavier

  • Malick Fall 2:10 pm le March 26, 2012 Permalien | Réponse  

    La joie des Dakarois en images 

    Hier soir, dès l’annonce des résultats provisoires du second tour, les Dakarois ont commencé à fêter la victoire de Macky Sall. Mais c’est surtout après l’annonce qu’Abdoulaye Wade avait appelé son successeur pour le féliciter que les habitants sont descendus dans les rues. Voici les images amateur récoltées par nos Observateur au cours de cette soirée festive. Une soirée joyeuse mais qui s’est toutefois terminée relativement tôt. A 2h du matin, la plupart des Dakarois étaient rentrés chez eux.

    Place de l'obélisque

    (Lire la suite…)

    Publicités
     
    • YIENOU ARLETTE 3:00 le mars 26, 2012 Permalien | Réponse

      bravo MACKY SALL.

    • afanvi michel 3:18 le mars 26, 2012 Permalien | Réponse

      plus de peur que de mal.Mais un grand merci au Seigneur le tout puissant d’avoir accordé un dénouement si heureux à cette « crise ».Tout aurait pu arriver.
      si non la sous région n’a plus besoin de ses crises.Il est temps de dépasser certaines choses.Trépasser dans le fauteuil présidentiel ne doit pas devenir une chose à envier ou à programmer.Que tous les africains puissent comprendre celà et faire avancer le continent.Certes les Sénégalais sont sortis vainqueurs mais c’est tte l’Afrique qui de ce fait a fait un pas.ET ça devrait continuer ainsi………..

    • Domou Ndar 4:26 le mars 26, 2012 Permalien | Réponse

      Les Sénégalais Ont Démontré Qu’ils N’ont De Leçon De Démocratie à Recevoir De Personne !
      tout mes félicitation au peuple Sénégalais, le ville de Saint-Louis et fière de sa fille qui et maintenant la premier Dame du pays que le parfum de talalé du thébou dieune Pénda Mbaye erre dans les couloirs du palais.

    • FANOU 8:25 le mars 26, 2012 Permalien | Réponse

      Nous félicitons tous Le président Wade pour sa franchise,reconnait sa défaite,appela son chalinger et le félicita…Le Président a surpris toute l’afrique par sa franchise. Nous demandons aux autres Chefs d’Etat africains à suivre l’example du président Wade pour que les européens aient une bonne image de toute l’afrique…

    • zadp ange patrick 8:32 le mars 26, 2012 Permalien | Réponse

      le senégal représente un exemple de démocracie pour toute l’afrique

    • Babacar 2:01 le mars 27, 2012 Permalien | Réponse

      Medoune
      C’est chic et c passionnant
      Du courage

  • Malick Fall 8:42 pm le March 25, 2012 Permalien | Réponse  

    Macky Sall : « Pourquoi je ne vais pas gouverner comme Wade » 

    Macky Sall

    Hier, un de nos Observateurs, Seydou Badiane, a accompagné les journalistes d’RFI lors de leur interview de Macky Sall. Il a pu filmer celui qui deviendra bientôt le nouveau président du Sénégal. Voici la première partie de cet entretien, dans lequel le candidat de la coalition Benno Bokk Yakaar revient sur les rapports qu’il entretenait avec  le président sortant et candidat Maitre Abdoulaye Wade. Il aborde également les  raisons de leurs « divorce ». Il explique enfin comment il compte gérer le pays, tout en restant vigilant. La suite de cet entretien sera publiée demain.

    Laurent Correau (RFI) : Alors, on vous décrit souvent comme un fils spirituel de Wade. Les FAL 2012 disent même que les électeurs devraient préférer  l’original à la copie. Qu’est-ce-que vous répondez à cela ? Est-ce-que vous êtes différent d’Abdoulaye WADE ?

    Macky Sall : Je pense que je suis très différent d’Abdoulaye Wade, d’ailleurs tous les êtres sont différents. Les gens des FAL2012 lancent des slogans, on est en campagne, c’est normal. Mais ça n’a aucune emprise par rapport à la réalité des choses. Je pense que j’ai une rupture avec Wade qui découle de la perception que nous avons sur la manière de gouverner puisque, s’il avait un respect pour la séparation des pouvoirs, nous n’aurions pas eu de problèmes.

    (Lire la suite…)

     
    • OUATTARA 9:14 le mars 25, 2012 Permalien | Réponse

      Monsieur le président Macky Sall, toutes mes félicitation pour votre brillante victoire et que le TOUT PUISSANT puisses vous accompagner tout au long de votre mandat pour un Etat Sénegalais fort , digne et bonne chance à l’AFRIQUE.

    • Condé 9:33 le mars 25, 2012 Permalien | Réponse

      a lire cet entretien Mr Sall atir la confianc mè g reste trè pruden car lè president africain aiment avan l fauteill et deteste ds l fauteill

    • zaza 10:11 le mars 25, 2012 Permalien | Réponse

      Chaqu’un veut ètre president pourquoi pas Macky Sall, ou un autre,et de faire un redrèssement politique,èconomique,sociaux ,et de revenir à l’institution du pays en passent par une rèvision total et de rectifier certain article en a joutant ou le modifiè par des articles BIS Comme un president èlu ne doivent pas dèpassè deux mandat (un seul mandat doivent pas dèpassè 5 ans au lieu de 7 ans) et de construire un pays dèmocrate fort de ses institutions et justice et le droit du citoyen sènègalais.***Je suis d’accord pour les paroles qui vienne d’ètre d’èclarè par Macky Sall pour un vrais changement…….*****…….

    • kouagou Habib 10:25 le mars 25, 2012 Permalien | Réponse

      Tres noble comme paroles de dirigeant africain.Mais on se connait en Afrique le pouvoir est tellement doux kil est tlmt difficile de le laisser

    • Bob 11:59 le mars 25, 2012 Permalien | Réponse

      Je viens juste d’apprendre depuis les USA ou je vis que notre vaillant peuple a vaincu sa rude bataille contre la confiscation du pouvoir. Je voudrai remercier tout le peuple senegalais pour sa maturite et sa volonte de consolider la democratie. Je ne pouvais oublier notre vaillante jeunesse, le M23 a sa tete, pour son sacrfice et sa determination a faire respecter la loi fondementale qui nous uni. J’espere que Mr Sall tirera toutes les lecons necessaire pour gouverner differement de Me Wade. Cette victoire est celle du peuple et de sa jeunesse. Je souhaite surtout que notre democratie fasse tache d’huile en Afrique et dans les tous pays en developpement.

    • rozent 9:36 le mars 26, 2012 Permalien | Réponse

      Mr Macky Sall m’a l’air un homme tout à fait sensé et raisonnable. Faisons lui confiance. ANTILOPE41

    • Rich1er 11:01 le mars 26, 2012 Permalien | Réponse

      Que ce nouveau president ne prenne pas la vengeance sur sa partie adverse(wade). Je dis felicitation au president sortant Wade.

    • mbodj cheikhna 11:04 le mars 26, 2012 Permalien | Réponse

      merci pour cette pensée si noble vivement que cela se réalise.

    • Orou 11:52 le mars 26, 2012 Permalien | Réponse

      Très bon comme Projet

      • son of the soil 12:14 le mars 26, 2012 Permalien | Réponse

        le vents du changement est belle et bien visible Depuis Afrique Malgrep et nous viola aujourd’hui en Afrique de l’Ouest , Bravo Mr Macky et surtout je tire un grand chapeau a la jeunesse Senegalias pour sa brillant lutte .J’espère que les payes D’afrique Central tire les leçons

    • OROU 12:06 le mars 26, 2012 Permalien | Réponse

      en tout Macky a parlé

    • roy ernest 12:15 le mars 26, 2012 Permalien | Réponse

      quelle va etre sa position par rapport à l’islam trop présent dans les instances et administrations au Sénégal?? Et quelle politique énergétique, industrielle et surtout agricole et pêche vat il développer?

    • nasco 12:30 le mars 26, 2012 Permalien | Réponse

      Beaucoup de candidats partout en Afrique ont clamés la consolidation de la démocratie et des institutions plus fortes. Cela va sans dire qu’une fois au pouvoir bon nombre d’entre eux, candidats élus, ont retournés leur vestes sous prétexte de <> et j’en passe…
      Ne nous laissons pas séduire par les beaux discours politiques. Le peuple Sénégalais souverain a fait le choix de mandater M. Macky SALL pour gérer ses affaires. Donc pour l’instant, que le maçon prenne ses outils en mains car c’est au pied du mur qu’il sera jugé. TOUTES MES FÉLICITATIONS ET BONNE CHANCE

    • Sébastien Bin Yafari 12:46 le mars 26, 2012 Permalien | Réponse

      Sincères félicitations monsieur le président et bien des bonnes choses pour le futur Etat sénégalais que vous allez diriger si peu !!! Que vive le Sénégal que vive l’heureux élus !!!

    • Babacar 1:26 le mars 26, 2012 Permalien | Réponse

      C’est bien dit, maintenant que nous t’avons élu, nous vous prions de ne ménager aucun effort dans la mise en œuvre.

      Vive la république

    • SAMBE 1:37 le mars 26, 2012 Permalien | Réponse

      Lorsque les pères fondateurs de ce pays ont osé réclamer l’indépendance du Sénégal au monde entier, ils avaient conscience qu’ils détenaient le pouvoir de gouverner de trois droits humains fondamentaux: la vie, la liberté ainsi que la quête du bonheur…
      Aujourd’hui nous consacrons a nouveau toute notre énergie a la préservation de ces droits considérés comme inalliable, mais même si nous portons le flambeau que ces grands noms de l’histoire ont allumés nous devons tous nous souvenir que la lumière qu’il répand est souvent loin d’être si forte qu’elle le devrait; son éclat vascille et faibli a cause de la cupidité de l’appatit et de la peur…
      Tocqueville disait: « Dans toute démocratie le peuple a le gouvernement qu’il mérite » et c’est très souvent vrai. Aujourd’hui je demande a chacun d’entre nous d’aider le Président Macky à nous offrir le gouvernement que nous méritons, que mérite ce pays. Nous partageons tous la responsabilité que l’histoire a placé entre nos mains, notre avenir, l’avenir de toute une nation en dépend aujourd’hui….

    • boubacar dabo 8:07 le mars 26, 2012 Permalien | Réponse

      j ss tres fier k macky sall soit president de la republique federal de senegal pack tt simplement c est un jeunes dinamoques et engagent il a des ambitions tres fortes pour geres le pays vraiment tt mes felicitations et k le bon dieu lus aides pour le reste mrci

    • tall 8:42 le mars 26, 2012 Permalien | Réponse

      nous comptons sur le PRESIDNT MACKY SALL pour redresser le senegal il en est capable de par sa compétence et son sérieux

    • diallo 10:15 le mars 27, 2012 Permalien | Réponse

      vraiment démontrent une fois de plus avec ces réponse qu’il sera un grand homme d’etat, il n’est pas obligé de gouverner comme Wade il l’a dit chaque être est unique dans son genre

    • mbodj cheikhna 2:48 le mars 27, 2012 Permalien | Réponse

      Du courage le défit est grand mais pas impossible

    • Alaska 8:44 le mars 27, 2012 Permalien | Réponse

      Toutes mes felicitation au nouveau président good lok

  • Malick Fall 12:54 pm le March 22, 2012 Permalien | Réponse
    Tags : , , , , ,   

    Second tour de la présidentielle: Les blogueurs sénégalais en « sentinelle de la démocratie » 

    La réussite de la couverture du premier tour du scrutin présidentielle au Sénégal a donné envie aux blogueurs sénégalais de continuer l’aventure. Ces derniers ont décidé de se remobiliser pour le second tour.  Pour ce faire ils ont décidé de lancer un appel à candidature aux volontaires et « e-observateurs ».
    Un billet publié sur le blog http://senegalmedias.blogspot.com/

    Photos blogspot.com

     
  • Malick Fall 7:31 pm le February 27, 2012 Permalien | Réponse
    Tags :   

    Les bons comptes font les bons QG 

    Alors que le Sénégal s’achemine vers un second tour, les staffs de campagne des candidats s’adonnent activement au décompte des voix. Voici un tour d’horizon, en images, de quelques bureaux politiques au lendemain du vote, par notre reporter Médoune Fall.

    Le calme semble régner au QG de Moustapha Niasse, candidat de Benno Siggil Sénégal, qui est en troisième position selon les premières estimations. Pourtant à l’intérieur, les jeunes s’appliquent à enregistrer les résultats de bureaux de vote envoyés par les représentants du parti en dehors de Dakar, sous l’œil d’un responsable.

    (Lire la suite…)

     
  • Malick Fall 9:25 pm le February 26, 2012 Permalien | Réponse
    Tags : , dépouillement   

    Vivement le passage au vote numérique ! 

    J’ai pu assister au dépouillement dans le bureau de vote numéro 15 de l’école biscuiterie dans l’arrondissement de Grand Dakar. C’était la première fois que j’assistais à cette procédure. J’ai été étonné que la procédure soit aussi archaïque.

    Ça a commencé à 18h15 par le décompte des votants. Chaque représentant du bureau de vote a sa propre liste sur laquelle il a noté le nombre de personnes passant dans l’isoloir. Chacun a donc fait son propre décompte. Mais ils ont trouvé des résultats différents. Et ce une première fois, puis une seconde. Alors pour mettre tout le monde d’accord, le président du bureau a finalement décidé de vider toute l’urne et de recompter lui-même, enveloppe par enveloppe.

    Le président du bureau a vidé l'urne pour le décompte des votants

    (Lire la suite…)

     
    • Johena 5:54 le février 27, 2012 Permalien | Réponse

      La procédure de décompte des voix archaïque peut-être, mais c’est celle qui est encore utilisée en France par exemple où j’ai eu l’occasion de participer au dépouillement des élections municipales et législatives.

    • ndiaye samuel blaise joseph 9:03 le février 27, 2012 Permalien | Réponse

      Je crois qu’il est vraiment temps, qu’en Afrique, on pense au numérique. C’est non seulement plus fiable mais encore plus rapide. Imaginez un dépouillement qui dure toute une nuit, c’est vraiment incroyable.

    • Johena 11:17 le février 27, 2012 Permalien | Réponse

      Le dépouillement dure toute une nuit?! J’imagine que ce n’est pas le nombre de bulletins à compter qui rend cet exercice aussi long mais plutôt les discutions, le fait de compter à nouveau les bulletins…
      C’est sûr que dans ce cas le numérique est la bienvenue parce que plus rapide. Pour ce qui est de la fiabilité, ça reste à voir si les personnes qui contrôlent tout ça ne sont pas intègres.
      Le dépouillement manuel n’est pas moins fiable dans la mesure où les résultats sont transmis instantanément par téléphone au ministère de l’intérieur.

  • Malick Fall 1:42 pm le February 26, 2012 Permalien | Réponse
    Tags : , , , , , , , , Moustapha Niass, Ousmane Tanor Dieng   

    Affluence des électeurs et lenteur dans le déroulement du vote 

    Ce matin, les électeurs se sont rués dans les différents bureaux de vote de Dakar. Au centre de vote de  l’école élémentaire Biscuiterie, où j’ai voté, on remarque de longues files d’attente. Les électeurs se plaignent ici et là de la lenteur du déroulement du scrutin. Pour y avoir fait un bref passage, même décor dans les centres de vote de Bourguiba et de Liberté3. Il faut noter la présence des policiers.

    File d'attente des électeurs

    (Lire la suite…)

     
  • Malick Fall 8:19 pm le February 25, 2012 Permalien | Réponse
    Tags : , , , , ,   

    Carte d’électeur cherche votant : les jeunes auraient-ils déclaré forfait ? 

    Cartes d'électeurs en souffrance

    A la veille du scrutin, près de 500 000 cartes d’électeurs attendent leur propriétaire dans les mairies de Dakar. Les observateurs de la mission de l’Union européenne soulignent un manque de transparence. Ce constat ne devrait pas cacher une réalité au Sénégal, le désintérêt des jeunes pour la politique.

    Vendredi après-midi dans le quartier de Fann Hock, il est difficile de rencontrer un passant qui sait où retirer sa carte d’électeur.  Plusieurs jeunes croisés m’ont laissé sans réponse. C’est finalement un retraité, d’abord hésitant, qui me permet de comprendre : « La cellule de distribution, qui était située jusqu’en 2011 dans le centre de la commune, a été délocalisé à Fass, un quartier situé à 45 minutes de marche à pied de Fann Hock. »

    Au centre de Fass, seules trois femmes âgées attendent de recevoir leur carte. Pourtant, le président de la commission de distribution, Serigne Diagne, est formel : « Depuis hier, c’est le grand rush ! Les Sénégalais ont le syndrome de la dernière minute, ils attendent le dernier moment pour se bousculer ». Il m’explique qu’il y avait foule le matin même aux guichets de retrait, en précisant que le ministère chargé des élections a demandé à ce que les commissions de distribution restent ouvertes jusqu’à samedi 25 février à minuit.

    Des électeurs qui viennent de recevoir leur carte

    Comment expliquer ces bousculades de dernière minute alors que depuis plus de six mois, les radios et les télévisions diffusent en boucle des spots pour inciter les électeurs à aller chercher leur carte ?

    A la sortie du centre de Fass, les réponses des jeunes ont toutes la même tonalité : « Les élections ne m’intéressent pas », « Les politiciens sont tous les mêmes », « Ils ne sont là que pour leur propre intérêt ».

    Les cartes orphelines d’électeurs sont donc majoritairement celles des jeunes. Ceux qui, en 2007, date de la dernière élection présidentielle, n’avaient pas encore l’âge de voter. Cinq ans plus tard, ces jeunes électeurs ne s’intéressent pas encore à la politique. Le collectif Y’en a marre, rassemblant de jeunes rappeurs mobilisés contre un troisième mandat du président Wade, ont donné la fibre citoyenne à quelques-uns. Mais, finalement, la jeunesse sénégalaise semble très absente du combat politique.

     
    • coly 10:09 le février 25, 2012 Permalien | Réponse

      slt le president abdoulaye wade gagnera l election presidentielle au premier tour sans fraude il est le seul candidat solide dans l arene politique senegalaise le peuple senegalais est derrier lui et il est notre seul espoir pour un senegal emergent et il est le seul qi peu amener la paix en casamance les candidat de l opposition son assoifé du pouvoir je peux donner l exemple de idrissa seck et autre abdoulaye wade sera elu au premier tour incha allah que la paix sois avec nous merci j sui etudian a l université cheikh anta diop

    • Sankhor 10:31 le février 25, 2012 Permalien | Réponse

      c’est normal parce que la majeure partie des jeunes sont des ignorants malgré leur âge ils ne savent pas leurs droits et devoirs.
      Au Sénégal nous avons l’habitude d’entendre les mensonges des politiciens donc on ne se peut de bouder mais la meilleure solution est de voter. La plupart des électeurs n’arrive pas à recevoir leurs cartes d’électeurs parce qu’elles ont été retiré par d’autre personne en imitant les signatures donc l’état est responsable: pour retirer une carte d’électeur il faut impérativement une carte d’identité. Le gouvernement est de mèche et est le plus corrompu. Abdoulaye Wade gagnera c’est sûr et lé Séngal tombera dans dans le chaos.

  • Malick Fall 2:56 pm le February 24, 2012 Permalien | Réponse
    Tags : , partis politiques, ,   

    Les partis organisent des « caravanes » pour inciter les étudiants à aller voter 

    Bus en partance pour la région de Diourbel

    Des étudiants de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar partent depuis le début de la semaine  dans des « caravanes » de bus pour rejoindre leurs localités d’origine afin de pouvoir voter dimanche. Ces caravanes sont subventionnées par les partis politiques.

    Je me suis rendu à l’université Cheikh Anta Diop de Dakar mardi matin. Devant le pavillon A, un grand bus blanc était stationné, un groupe d’étudiants s’activait autour pour monter des bagages sur le toit du véhicule. Sacs de voyages, matelas, sachets en plastique. Un autre groupe brandissait  une banderole sur laquelle on pouvait lire MEEB /Diourbel (Mouvement des élèves et étudiants de Bennoo Siggil Senegaal, le parti de Moustapha Niasse). (Lire la suite…)

     
    • Guejopaalgnane 7:39 le février 24, 2012 Permalien | Réponse

      En 2000,le retour des élèves,des étudiants et des autres jeunes qui avaient quitté leur village appauvris pour chercher du travail en ville avait contribué à réveiller les consciences et à mettre en évidence les enjeux du changement.Le retour des étudiants dans leur contrées d’origine pourrait bien changer encore quelque chose.

    • badara 12:53 le février 25, 2012 Permalien | Réponse

      Le 26 février 2012, date retenue pour les prochaines élections présidentielles, sera une date historique et décisive.
      Allons nous, peuple sénégalais, croiser les bras et nous confiner dans notre inamovibilité sempiternelle et dans notre psychologie de résignation et du laisser faire, restant simple observateur de notre propre destin et laissant ainsi continuer l’œuvre d’une génération de très vieux politiciens avides de pouvoir qui n’ont cessé de tâtonner au sein des différents gouvernements dans lesquels ils ont presque tous servis et au moyen desquels ils ont conduit le peuple sénégalais dans une misère et une décadence qui s’empirera certainement après 2012.
      « La décadence d’une société commence quand l’homme se demande : « Que va-t-il arriver ? » au lieu de se demander : »Que puis-je faire ? », disait Denis de Rougemont écrivain et philosophe suisse.
      Allons-nous être les artisans de notre propre décadence ?
      Ou allons nous, citoyens sénégalais, décider d’agir ensemble et de surmonter de manière définitive l’amertume née de la tromperie de Senghor, la rancœur issue de l’insouciance de Diouf et le poids de la trahison de Wade, pour mettre sur pieds un chef d’Etat d’une autre génération et d’une autre philosophie dans la manière de gouverner, pour diriger le pays et nous conduire vers la bonne direction qui suscitera à nouveau l’espoir, la motivation et la fierté .
      Allons nous enfin choisir un jeune sénégalais dynamique, compétent et surtout n’ayant jamais mis les mains dans la poche du peuple.
      Avec lui, chevaucher dans la sérénité et la raison pour rattraper le peloton des nations émergentes ?
      Oui, nous le pouvons !
      Et nous le devons !

      Extrait de mon ouvrage « QUI SORTIRA LE SENEGAL DE CE LABYRINTHE? »

    • diaw 1:04 le février 27, 2012 Permalien | Réponse

      le sénégal: un lion
      Dieu Merci vu ce qui c’est passé, la façon dont les sénégalais ont encore montrer leur maturité démocratique, le lion malade a l’espoir de se relevé

    • diaw 1:07 le février 27, 2012 Permalien | Réponse


      le sénégal: un lion
      Dieu Merci vu ce qui c’est passé, la façon dont les sénégalais ont encore montrer leur maturité démocratique, le lion malade a l’espoir de se relevé

c
créer un nouvel article
j
message/commentaire suivant
k
message/commentaire précédent
r
Réponse
e
Modifier
o
afficher/masquer les commentaires
t
remonter
l
connexion
h
afficher/masquer l'aide
shift + esc
Annuler
%d blogueurs aiment cette page :