Le business de l’élection

Le premier tour de l’élection présidentielle est terminé. Les bureaux de votes continuent de publier les résultats provisoires. Pendant ce temps, certains commerçants calculent les bénéfices réalisés durant cette période électorale.

Devanture de la boutique 24h Pub

Pour certains marchands, les rendez-vous électoraux sont une période faste.  C’est le cas par exemple des magasins de photocopie, de sérigraphie, d’imprimerie qui font de bonnes affaires. Les partis y commandent des tee-shirts, des affiches et des banderoles à l’effigie de leurs candidats pour les besoins de la campagne.

Dans la quartier Médina

Une matinée à la rue 6  dans le quartier populaire de Médina.  Dans la magasin 24h Pub de Babacar, on trouve une photocopieuse, une imprimante, un matériel de sérigraphie et un ordinateur posé sur son bureau.

S’il se garde de parler de chiffre d’affaire, il  reconnait que les choses ont bien marché en ce qui concerne la sérigraphie. Il explique :  « Durant la période qui a précédé la campagne, j’ai reçu une commande de 10 milles tee-shirts à l’effigie du candidat Abdoulaye Wade et 5000 autres à l’effigie de Macky Sall.  J’ai également confectionné 10 banderoles. »

T-Shirt à l'effigie de Wade

De l’autre côté de la rue, au quartier Gueule Tapée, la boutique Ndiaye et Frères se trouve à côté de l’école élémentaire Amadou Lamine Diène. Son activité est la photocopie, l’impression, l’infographie, la sérigraphie et la vente de matériels de bureau.  Sur place, un des employers est en train de relier les feuilles d’un exemplaire du code électoral.  Monsieur Ndiaye, le maitre des lieux, accepte de nous parler sous conditions : pas de photos ni de vidéos.

Il raconte : « Ces derniers temps la photocopie a beaucoup marché. J’ai travaillé pour des observateurs de l’UE et des ONG comme ENDA. Les observateurs étaient là pour photocopier le code électoral de 188  pages en 60 exemplaires. J’ai également photocopié un questionnaire en 1000 exemplaires pour les observateurs de l’UE. »

un exemplaire du code électoral

« Pour la sérigraphie on n’a pas reçu beaucoup de commandes »  ajoute t-il. Nous n’avons tiré que 500 t-shirts de Macky Sall et 2 banderoles cette année.

M. Ndiaye explique que les banderoles se confectionnent à 15 000 francs CFA l’une et les tee-shirts entre 400 et 500 francs CFA.

Publicités